Importance de la forêt pour le climat

Quelles sont les interactions entre forêts et climat ?

Importance de la forêt sur le climat, ici en Ile de France.

Dans l’esprit collectif, on associe volontiers importance de la forêt sur le climat  et capacité à absorber du CO2, un des principaux gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Les forêts contribueraient donc à atténuer l’effet de ce réchauffement.  

 

Si cet effet est bien réel, les interactions entre les forêts et le climat sont beaucoup plus complexes que cela et font intervenir de nombreux paramètres, selon la situation géographie, la nature des sols, ou encore l’orographie.

 

En 2012, le département de météorologie nationale du Royaume uni a rédigé un document qui fait le point des études menées à date sur les interactions entre les forêts et le climat. C’est à ce jour, le document le plus complet que j’ai pu trouver sur ce thème qui souligne l'importance des forêts sur le climat. Le document (en langue anglaise) peut être téléchargé à partir de cette page (cf bas de page). Nous donnons aussi un aperçu des recherches scientifiques en la matière.

 

Ce qu'il faut comprendre, c'est que le couvert végétal d'un continent a une influence significative sur le climat qui y règne. Ce n'est pas seulement le climat qui fait la végétation. L'interaction est à double sens.


Quelle importance de la forêt pour le climat?

Le document de MET office a répertorié plusieurs facteurs qui lient importance de la forêt et climat. Pour cela il faut distinguer l’impact global (pour la planète) et l’impact local (sur une région).

Importance des forêts pour le climat local

Les différentes études conduites pour caractériser les interactions entre les forêts et le climat indiquent que quatre effets principaux lient importance des forêts et climat local :

  • Les variations d’albedo.
  • L’évapotranspiration.
  • Les effets aérodynamiques.
  • Les émissions d’hydrocarbones .

Les variations d’albédo

L’albédo mesure la capacité d’une surface à retenir ou réfléchir une énergie lumineuse reçue. Un albédo de 1 indique que la surface réfléchit complètement la lumière reçue, tandis qu’un albédo voisin de zéro indique une surface qui absorbe cette énergie, qui sera transformée en chaleur ou autre énergie. La neige, la surface supérieure des nuages sont des albédos élevés, et renvoient une grande partie de l’énergie reçue vers l’espace. Les forêts ont un albédo plutôt bas. Elles absorbent l’énergie lumineuse, notamment pour faire croitre les arbres par les processus physico-chimiques qui s’y déroulent.

 

Les effets aérodynamiques

Les surfaces supérieures des forêts sont moins lisses qu’un sol sans végétation ou pourvu d’une végétation rase. Cette caractéristique a pour effets :

  • De freiner en surface la vitesse du vent.
  • De rendre l’écoulement dans les basses couches plus turbulent, ce qui favorise d’autres phénomènes d’échanges entre les arbres et l’atmosphère.

Les phénomènes d’évapotranspiration

La mécanique de croissance des arbres implique des échanges d’eau entre les sols et l’atmosphère. Les arbres restituent par les stomates des feuilles de la vapeur d’eau pompée dans les sols. Cet effet physique accroit les échanges de chaleur entre les différentes couches de l’atmosphère et favorise la recharge en eau des couches d’air qui circulent au-dessus des forêts.

 

Les effets physico-chimiques

Les arbres rejettent dans l’atmosphère des composés hydrocarbonés qui se décomposent par oxydation dans l’atmosphère en aérosols. Ces aérosols peuvent avoir des impacts sur le déclenchement des précipitations.

Impact des forêts sur le climat global

Ce sont l’absorption de CO2 par les arbres et les rejets de gaz à effets de serre par les arbres (terpènes…). L’effet global est cependant positif et permet d’atténuer le réchauffement climatique.  A ce titre, l'importance des forêts pour le climat est significatif.


Les autres facteurs

Outre les interactions avec le climat, les forêts favorisent :

  • La biodiversité végétale et animale.
  • La régénération des sols.
  • La réduction de l’érosion des sols.

Elles permettent également de produire du bois pour les générations futures. 


Ressources documentaires

L'étude du MET Office

Télécharger
Document Met Office UK - Interactions entre forêts et climat
Interactions forêts climat Met Office 20
Document Adobe Acrobat 1.9 MB

Forêt et carbone,  comprendre, agir, valoriser

Importance de la forêt et carbone, comprendre, agir valoriser : un livre de Simon Martel, Loïc Casset, Olivier Gleizes.

Le livre "forêt et carbone, comprendre, agir, valoriser", rédigé par les auteurs Simon Martel, Loïc Casset et Olivier Gleizes offre une très bonne synthèse pour comprendre les interactions entre la forêt et le climat.

 

Outre les différentes interactions entre les forêts et l'atmosphère, l'ouvrage avance des données quantifiées sur les capacité de stockage en CO2 des forêts françaises.

 

Il nous renseigne également sur les modes de gestion et d'exploitation des forêts dans notre pays.  

Les travaux de recherche scientifique sur les interactions forêts - climat

Nous donnons dans notre page massifs forestiers et climat un aperçu de la recherche scientifique sur l'importance de la forêt sur le climat. On comprend de mieux en mieux que ce ne sont pas seulement les climats qui font la végétation, mais que le couvert végétal d'un continent fait aussi le climat. Les interactions sont à double sens.


Conclusions

Pour la Terre du Futur, l'importance de la forêt sur le climat est tel que l'on ne peut se permettre de ne pas reboiser des sols non essentiels à notre vie au quotidien.

 

Que ce soit pour atténuer les effets du réchauffement ou limiter les effets de sécheresse qui en découlent, les projets de reboisement  sont incontournables pour faciliter la vie des générations à venir. C'est ce à quoi la Terre du Futur entend contribuer.


Article "Importance de la forêt pour le climat', rédigé par Frédéric Durdux