· 

Comment sortir du confinement sans deuxième vague?

Les indications d'une étude INSERM

Comment sortir du confinement coronavirus covid-19? Indications de l'étude INSERM.

La crise sanitaire liée au coronavirus covid-19 est loin d’être terminée. Mais, à mi-avril, les rythmes de mortalité semblent avoir atteint un pic en Europe et des scénarii de déconfinement des populations se dessinent peu à peu.

 

En France, l’INSERM a publié le 12 avril une étude de simulations de propagation de l’épidémie suite à un déconfinement selon plusieurs hypothèses de mesures d’accompagnement.

 

Cette étude nous permet de comprendre comment sortir du confinement, tout en indiquant que cela ne sera pas simple. Moyens, rigueur et réactivité seront nécessaires. 

Pour résumer comment sortir du confinement

Pour résumer comment sortir du confinement:

  • ne pas déconfiner avant fin mai;
  • limiter les contacts des enfants (donc éviter la reprise de l'école);
  • garder une part de télétravail importante;
  • limiter l'ouverture des commerces non essentiels;
  • éviter les contacts pour les séniors;
  • multiplier les tests pour détecter les contaminations;
  • isoler les cas de contamination;

L'étude indique ne pas avoir simulé l'effet du port de masques faute de données. Cependant ce sera un facteur favorable.

 

Echouer sur la sortie du confinement reviendra à faire ressurgir une deuxième vague d'épidémie, plus forte que la première. Donc ne ratons pas ce déconfinement.

 


Comment sortir du confinement, éléments INSERM

Indications INSERM pour comprendre comment sortir du confinement coronavirus Covid-19

Les simulations INSERM pour envisager comment sortir du confinement : l’INSERM évalue depuis mi-mars 2020 différents scénarii des conséquences d’un déconfinement sur un périmètre Ile de France.

 

L’organisme vient de publier les premiers résultats de ses travaux.

 

L’étude de l’INSERM a consisté à collecter les données épidémiologiques d’Ile de France, les données des admissions en hôpital liées aux COVID, à étudier d’autres modèles de propagation épidémiologique, notamment en Chine et au Royaume Uni afin d’alimenter des modèles de simulation de propagation de la maladie suivant différents scénarii de déconfinement.

 

Les scénarii de déconfinement vont d’une sortie simple sans mesure d’accompagnement jusqu’à des combinaisons de plusieurs mesures.

  • La détection massive des cas.
  • L’isolement des patients contaminés non malades.
  • L’isolement des populations d’enfants dans les transports.
  • Différents degrés d’isolement des personnes âgée.
  • Différents degrés de maintien de télétravail pour éviter les contacts au travail et lors des déplacements.
  • L’annulation de toutes les réunions publiques, y compris les rassemblements sportifs.

L’inserm a utilisé des matrices de sociabilité en structurant la population selon trois classes d’âge (jeunes de 0 à 18 ans, adultes de 19 à 64 ans, séniors, 65 ans et +).

Comment sortir du confinement sans submerger à nouveau l'hôpital?

Comment sortir du confinement sans submerger à nouveau l'hôpital?

Les simulations de l’INSERM indiquent qu’une sortie du confinement sans autre mesure nous reconduirait en moins de deux mois vers la situation initiale, c’est-à-dire une recontamination rapide et une saturation du système hospitalier. La situation pourrait même être bien plus grave que celle que nous connaissons actuellement.

 

Pour l’INSERM sortir du confinement sans stratégie et sans méthode pourrait conduire à une deuxième vague de contamination qui pourrait cette fois submerger le système médical déjà épuisé par plusieurs semaines de traitements intensifs.

Deux scénarii pour comprendre comment sortir du confinement

Comment sortir du confinement, les résultats de l'étude INSERM
Courbes INSERM des conséquences d'un déconfinement en avril (à gauche) et fin mai (à droite) avec (Exit 1 et 2) et sans mesures d'accompagnement stricts (Exit 3 et4). Les courbes indiquent la quantité de lits en soins intensifs nécessaires en IDF

Les simulations réalisées indiquent que les deux meilleurs scénarii pour sortir de la crise sanitaire seraient :

  • De maintenir le confinement jusque fin mai puis déconfiner en limitant 100% des contacts des enfants lors des transports en commun, en maintenant 50% des salariés concernés en télétravail, en limitant 75% des contacts pour les séniors (+de65 ans), en ne réouvrant pas les commerces non essentiels et en isolant 25% au moins des cas de personnes contaminées (Exit1).
  • Une autre simulation donne des résultats similaires avec des contraintes équivalentes, mais en ne limitant que de 50% des contacts des enfants lors des transports, en assurant la réouverture de 50% des commerces non essentiels et à condition de pouvoir isoler 50% des cas de contamination (Exit 2).

Les modèles indiquent une sortie de crise en 8 à 10 mois…

 

Ce que ne prennent pas en compte les modèles sont d’une part le port de masques par la population, et d’autre part l’effet de la saisonnalité. Ces deux facteurs pourraient avoir des effets favorables sur le comment sortir du confinement.


Comment sortir du confinement, conclusion

Il faut saluer la réalisation de cette étude, réalisée dans un délai bref et basée sur des solides données disponibles en Ile de France. Si elle n’indique pas exactement comment sortir du confinement, elle montre que cette sortie ne peut pas se faire brutalement, sans mesures d’accompagnement. Elle indique aussi que la sortie devra s’accompagner de moyens spécifiques, comme le dépistage à plus grande échelle. Le port de masques, même non pris en compte dans cette étude, sera certainement un facteur d’atténuation sensible.

 

Elle montre que la sortie du confinement doit être construite avec soin, et qu’elle doit résister à la pression de tous ceux qui voudraient mettre fin au confinement pour atténuer le choc économique : un tel scénario pourrait aboutir à un résultat bien pire encore si une deuxième vague de contamination était à contenir. 


Rédigé par Frédéric Durdux